Informations de fond

Plus de 3500 classes de Suisse participent aujourd'hui à l'initiative Ecoles fleuries, lancée en 2016 sous forme "d'opération de jardinage".

Formation pour le développement durable

Avec le projet scolaire Ecoles fleuries, Coop et Bio Suisse s'engagent en faveur de l'éducation en vue du développement durable (EDD). L'accent est mis sur la biodiversité et les interactions complexes entre l'homme, l'animal et la nature. Le jardin en tant que lieu d'apprentissage offre un environnement idéal pour sensibiliser les enfants et les adolescents au thème de la biodiversité. Ils peuvent ainsi découvrir par leurs propres moyens les espaces de vie des plantes et des animaux, mais aussi observer, tester et identifier leurs interactions. Les jardins d'écoles permettent de promouvoir les sciences naturelles ainsi que l'art, l'histoire, la technique, l'aménagement ou encore les mathématiques. Pour mettre en œuvre ces principes didactiques, Coop et Bio Suisse collaborent avec la Haute école pédagogique FHNW.

Un partenariat de longue date

Naturel. Juste. Bon. Bio par conviction!

Coop et Bio Suisse sont partenaires depuis des décennies. Ensemble, les deux organisations ont contribué à sortir l'agriculture biologique de sa niche. La sensibilisation de la population suisse à  l'utilisation raisonnable des ressources naturelles fait partie intégrante de l'activité quotidienne des deux organisations. Si leur mission et leur dimension divergent, Coop et Bio Suisse partagent les mêmes valeurs et s'engagent en faveur du développement durable de notre société. Pour ce faire, elles placent aussi leur confiance dans les générations à venir. Les Ecoles fleuries en sont une bonne illustration.

Rétrospective de l'initiative Ecoles Fleuries

© Coop

L'opération de jardinage se poursuit sous un nouveau nom de projet: "Ecoles fleuries". Jardins d'écoles, biotopes, lieux de nidification pour les abeilles sauvages: l'initiative "Ecoles fleuries" vise à fleurir les cours de récréation et à faire découvrir aux enfants toute la diversité de la vie. Ce projet de cours d'Education au Développement Durable (EDD) porte en premier lieu sur l'apprentissage de la biodiversité et des effets complexes de celle-ci sur l'homme, l'animal et l'environnement. Nous souhaitons que les écoles montrent l'exemple en s'engageant activement en faveur d'un avenir durable pour tous.

© Coop

Les kits de plantation distribués en 2017 ont permis à plus de 27 500 enfants, adolescents et enseignants de plus de 1600 classes de participer activement à l'opération. De nombreuses surfaces favorisant la biodiversité pour l'homme, l'animal et l'environnement ont ainsi vu le jour, toutes plus belles et plus originales les unes que les autres. 100 classes nous ont par ailleurs invités à découvrir leurs projets de plantation variés. Ces contributions constituent une grande source d'inspiration et témoignent de l'énorme implication des écoliers et des enseignants. C'est une bonne façon de promouvoir encore davantage le développement durable pour tous.

© Coop

Sous la devise "1000 jardins d'écoles", l'opération de jardinage est ensuite passée à l'étape suivante au printemps 2017. 1100 kits de plantation et deux pistes d'exploitation pédagogique élaborées en collaboration avec la haute école pédagogique FHNW ont été distribués gratuitement aux classes. En plus du kit de plantation, Coop et Bio Suisse ont offert, pour plus de 165 opérations de jardinage (soit une surface de plantation de plus de 15 000 m²), des semences favorables aux abeilles, une mesure qui a permis de mener également des projets de jardinage plus importants s'échelonnant souvent sur plusieurs années.

© Coop

L'idée d'apprendre et de s'engager en faveur des abeilles à l'intérieur et à l'extérieur de la salle de classe a convaincu les écoliers et les enseignants. Ils nous ont en effet envoyé des photos de leurs activités menées au profit de ces précieux petits pollinisateurs: préparation du sol, semis, construction des nichoirs, observation des élèves... Pour les remercier de leur engagement, nous avons offert à vingt classes un "coup de pouce financier" d'un montant total de CHF 10 050.-.